(...)

Stéphane Bernard (Économie basée sur les ressources) : « Je pense que les clubs du BAB auraient dû fusionner depuis longtemps. Je considère que les subventions aux clubs professionnels devraient être revues à la baisse, pour mieux prendre en compte la réalité des préoccupations des gens. La mutualisation des clubs, donc des moyens, permettra peut-être de réduire cette action publique dans le privé. »

sudouest.fr du 06/12/2013

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé
Merci pour votre participation citoyenne !